27 mai 2016

J'ai testé le carrelage adhésif dans notre cuisine

Je cherchais une solution pour recouvrir la crédence de la cuisine (en mélaminé marron foncé miam) sans devoir tout démonter et faire de gros travaux.

Nicolas de The Smart Tiles a eu l'immense gentillesse de nous offrir le carrelage mural adhésif: le Subway White. Nous avons reçu 34 plaques de ce carrelage adhésif, livré avec des instructions d'installation

Il nous a fallu un bon cutter, une règle et une plaque de découpe. La pose est super facile, il faut juste prendre son temps pour les mesures et les découpes, la pose en elle-même est hyper rapide, vous coupez et vous collez ;) 

Coût de l'opération pour notre cuisine : 225.00 € avec les frais de port. Pas de colle, pas de chantier, pas de poussière, pas de démontage de cuisine (la photo avant/après c'était lors du changement du plan de travail), rapide à mettre en place (2 soirées), c'était parfait pour nous.

Cela fait plus d'un mois que nous avons faux-carrelé et rien à redire, au niveau de l'entretien: un coup d'éponge et c'est fait. J'adore ma nouvelle cuisine, je suis super contente du rendu, ça me donne envie d'y passer encore plus de temps. Bon maintenant place aux photos ;) 






25 mai 2016

Les poules #2 : le poulailler

Je continuer ma petite série d'articles sur les poules, aujourd'hui nous nous penchons sur le poulailler.

Cet endroit où les poules vont dormir, pondre leurs œufs et se réfugier (très rarement) en cas de mauvais temps.
Chez nous, nous avons 2 poulaillers :
- un construit par nos soins qui sert de logis et de pondoirs (qui doit être rénové cette année)
- une cabane/chalet de jardin acheté dans un magasin de bricolage qui devait remplacer le premier mais qui est devenu petit à petit l'endroit du nourrissage : stocks de graines et nourrisseurs/eau à volonté. Il fait aussi office de pondoirs.


Le poulailler idéal devrait être :

- pratique à nettoyer, sans trop de coins inaccessibles, d'interstices (car en ayant des poules vous allez certainement rencontrer les poux rouges... je vous en parlerai dans un prochain billet)
- nettoyable à grande eau (le bois peut convenir si vous le laissez bien sécher, nous faisons ça ici)
- pratique pour aller chercher les œufs (une trappe accessible de l'extérieur)
- adapté aux nombres de poules
- étanche à l'eau, avec un minimum d'isolement pour l'hiver
- muni d'une porte refermable
- muni de perchoirs et de nids pour pondre.

Le type de poulailler

Vous pouvez opter pour un poulailler déjà assemblé que l'on trouve en magasin. Ils sont jolis, pratiques, fait pour quelques poules et se montent facilement. Je vous conseille, si vous optez pour ce choix, de prendre un poulailler sans l'enclos, je trouve ceux minis d'un enclos beaucoup trop riquiqui pour plusieurs poules. Dans les modèles que j'aime bien il y a par exemple ceux-ci que vous pouvez trouver chez Truffaut.

 
Il existe aussi des poulaillers mobiles munis de roulettes que vous bouger à l'endroit que vous souhaitez pour fournir un espace herbé à vos poules. Mais est ce bien de bouger leur habitat? Grande question?



Ensuite, il y a le poulailler que vous construisez de A à Z. C'est le choix que nous avons fait (les adeptes du DIY que nous sommes héhé). Après des travaux de charpente, nous avions pas mal de matériaux disponibles. Nous en sommes contents mais nous allons changer cette année les cloisons qui ne sont pas assez épaisses pour l'hiver et qui ont beaucoup de petits coins pas très accessibles pour nettoyer. Et si vous souhaitez peindre votre poulailler à la sauce suédoise voici une superbe recette de peinture (testé chez nous et pas bougé depuis 3 ans).

Puis le poulailler détourné, comme ici dans un buffet vaisselier. Il y a aussi des poulailler caravane, voiture, armoire...



L'emplacement de votre poulailler 

Il est important, protégé des vents dominants avec un espace ombragé pour l'été et un espace ensoleillé pour l'hiver. L'ouverture serait plutôt à l'est au soleil levant. J'aime bien cette illustration et cet article. 



L'enclos 

Chez nous il y a des petites chipettes qui volesautent très bien, du coup la clôture monte à 1,60 mètre avec 10 cm enterrés. Si je devais refaire l'enclos de mon poulailler je le ferai avec des ganivelles (comme cet exemple), j'adore ces clôtures en bois de châtaignier que l'on voit souvent en bord de mer. Elles sont bien souvent fabriquée en France et sont durables, le châtaignier est un excellent bois résistant. Sinon un grillage à petites mailles fait très bien l'affaire.

La hauteur de l'enclos dépend du gabarit de vos poules, en gros, plus elles sont grosses plus elles ont du mal à sauter haut (quoique des fois une de nos orpingtons passent 1m20 facile). Fanny tu nous raconteras en commentaire tes petites poules qui dorment dans les arbres ;)

L'enclos idéal de 20 m² par poule pour éviter que celui-ci ne ressemble à de la terre battue. Le notre fait 100 m² et est vite devenu de la terre battue... malgré une tentative de ré-herbage... Un jour nous aurons plus grand.

Sur ce, j’espère que cet article vous a plus, je vous quitte pour préparer le prochain billet qui concernera les races des poules ;)




24 mai 2016

A la recherche du fauteuil jaune parfait

Sur les conseils de Anne-Sophie de So-Deco, un fauteuil jaune serait parfait dans notre salon.

Voici ma petite sélection de fauteuils (trop rares) dans cette jolie couleur.

De haut en bas :

18 mai 2016

Tricot : le cardigan "Miette" et mes petites astuces pour le tricoter


Ah la la ce cardigan est resté sur mes aiguilles depuis juillet 2015 !
Quand je l'ai terminé et porté, je me suis demandé pourquoi j'avais attendu si longtemps avant de le finir ?? Parce qu'il est magnifique, je ne le quitte plus ...

Je voulais vous donner aujourd'hui mes petites astuces et aussi la traduction des termes. Ce cardigan s'appelle Miette Cardigan, le patron est en anglais et est gratuit. Je l'ai tricoté en cascade yarn 220 coloris gris. Les boutons viennent d’Emmaüs ;)

Comme c'est un patron en anglais (n'ayez pas peur) j'ai crée une petite liste des termes utilisés et des points pour me faciliter l'avancement. La voici : 

bo: rabattre
co: monter les mailles
k: maille endroit 
k2 : 2 mailles endroit
kfbl: (augmentation) tricoter le brin avant puis le brin arrière de la maille 
ktbl: maille endroit torse = maille endroit dans le brin arrière
k2tog: 2 mailles endroit ensemble
m: marqueur
p: maille envers
ptbl: 1 maille envers torse
sm: glisser le marqueur ou sado maso comme vous voulez ;)
ssk : diminution penchée vers la gauche: glisser 2 m. à l'endroit sur l'aiguille gauche sans les tricoter. Insérer l'aiguille gauche dans le brin avant des m. glissées et les tricoter à l'end. dans cette position (par le brin arrière). 
yo : faire 1 jeté

Le patron est très bien expliqué et même s'il est en anglais, sa lecture est fluide. On le démarre par l'encolure (top down) jusqu'en bas du corps, les manches sont tricotés plus tard et mises en attente.

 Normalement ce cardigan est plus court, j'ai rajouté quelques centimètres pour le corps (c'est indiqué dans le patron). Les manches sont en 3/4 mais j'ai voulu des manches longues. J'ai déplacé les pinces sur le coté.

Je vous invite à aller voir ma copine Victoria qui l'a aussi tricoté et vous donne plus d'informations dont des liens vers des vidéos des points sur son blog A Moka Day.


11 mai 2016

Tricot : le pull "Boy Sweater"

Il y a peu, j'ai terminé un petit pull "Boy Sweater" pour Loup.
Tricoté en 1 semaine avec deux écheveaux de malabrigo worsted couleur pearl.
Le modèle est en français et est facile à réaliser, tout est bien expliqué.
Je l'ai tricoté en 18 mois, je pense que je vais vite en refaire un à Loup <3